25 mai 2009

Petit bout deviendra femme

"Bonjour jeune homme!", grr voilà, comme d'hab maman est partie travailler et papa s'est empressé de prendre un bol, de me le mettre sur la tête et Couic.. J'ai l'air pas malineuh. Et puis comme d'habitude, il a fait ça car c'est bientôt la photo de classe "Faut être classe!" Ouais, tu parles! Est ce qu'il a pensé qu'un jour, ce sont des photos que l'on est censé regarder avec émotion et se dire" oh j'avais une bonne bouille de petite fille rhoo, ouh lala" Là c'est plutôt "Oh j'avais l'air ... différente! niagrr?@*". "Bonjour jeune homme!", mais mince elle me connaît la boulangère, nous habitons là depuis toujours, elle le fait exprès c'est sûr! Remarque, il faudrait savoir, c'est vrai que Caroline, Sophie et les autres filles de ma classe, elles ont les cheveux longs, mais elles ont aussi des jupes...

Je déteste les jupes, d'une car ça ne va pas forcément avec mes cheveux, et puis je ne pourrais pas grimper dans les arbres, faire du vélo (ben vi ouille la selle), jouer avec mes copains. Car oui, je m'amuse plus avec les garçons. Tous les soirs depuis que j'ai 5 ans ( et là bien entendu, j'en ai 8, okay) je repars de l'école avec Frédéric et Thierry, leur grand mère me garde jusqu'à ce que maman rentre. Ce sont comme mes frères, ils m'emmènent partout. Au fond de moi je me sens un peu comme eux, et pour mon père aussi d'ailleurs. Son rêve était d'avoir un garçon, pour l'accompagner partout dans ses activités. Ce qu'il a fait avec moi, sauf que je suis une fille. Mais j'ai aimé cette partie de mon enfance garçon manqué. Ce qui est drôle au final, c'est que dans les repas de familles je me déguisais en fille pour faire des spectacles et à l'école j'étais la fidèle défenseuse de mes homologues féminins. Si je devais analyser, .. pourquoi je devrais?

J'aime le sport, cela canalise mon énergie; j'aime aller regarder Fred faire de la moto le dimanche, il a une petite moto cross, il me la prête parfois. J'étais très impressionnée au début, mais tellement habituée à relever leurs défis que je ne me suis pas démontée devant cette petite moto à crampons. Premier démarrage, terrible sensation de surexcitation, j'ai envie de m'envoler avec! Quelle puissance! C'est sûr quand je serais grande, j'en aurais une moi aussi ;)

Dualité fille / garçon, je n'en n'avais pas conscience lorsque j'étais petite. Je pense que j'aimais ça, passer d'un groupe de filles à un groupe de garçon. Deux vies en une, deux corps en un, deux petits coeurs différents, l'un sensible et fragile, l'autre téméraire et fougueux. Les garçons sont encouragés à se définir en se distanciant impérativement des filles à cet âge ce qui fait que j'appréciais tout autant d'être parmi eux. Comme une acceptation d'une partie de moi qui leur ressemblait.

Jusqu'au collège j'étais comme un petit caméléon à alterner entre cette partie fille "on se dit des secrets, on parle des garçons" et ce côté garçon "on se défoule, on bouge". Et puis un jour, c'est mon anatomie qui s'est transformée. Toc, toc, toc - Qui est là? - "C'est l'architecte de déco du corps, on va modifier des petites choses par ci par là, ça va pas prendre longtemps, ça va être génial!" Et Paf, une claque de ma grand mère ??? Alors il y a des traditions à la con comme ça, faut le savoir, lorsque qu'une petite fille est indisposée pour la première fois, sa mère ou sa grand-mère l'accueille d'une gifle dans son nouveau petit corps de jeune fille. Chaleureux izeuntite? Mais c'est quoi tous ces changements, j'ai rien commandé moi, on me livre gratos, ok, mais franchement : ça donne mal au ventre, ça tire dans la poitrine, et puis le côté pileux c'est moyen moins quand même :-(

Du coup en un été, je suis passée de cheveux courts, habillée comme un garçon, à cheveux au carré, soutien gorge... C'est un choc et ça a été fatal avec les garçons. Visuellement je rejoignais le groupe des filles, et mon côté "t'es ma pote" s'est modifié en "tu sors avec moi sur la bouche?". Je suis devenue une fille physiquement donc je passais dans le groupe des filles. En fait c'est là où mon petit coeur a commencer à ressentir des vibrations pour le sexe opposé. Avant, je ne me positionnais pas en rapport de séduction avec les garçons. Ce n'est pas quelque chose qui se calcule à 14 ans non plus, enfin pour ma part. Mais le fait que certains jeunes hommes manifestaient de l'intérêt pour ma grande sensibilité (c'est ça ouais), j'ai, du coup, réfléchi à ses relations différemment.

Aujourd'hui toute grandie, j'aime à garder en moi l'enfant, la garçonne et la jeune femme que je suis (oui, oui jeune demoiselle même). Je ne cherche pas à paraître, je veux assumer mes envies de motos, de jeux enfantins tout en essayant de cultiver ma féminité.

Tout petit bout est-il devenu femme...?

Posté par tipena à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Petit bout deviendra femme

Nouveau commentaire